La prime énergie : les nouveautés 2015

Construire ou rénover de manière éconergétique est plus que jamais d’actualité en France. Penchons-nous sur la prime énergie, également appelée prime CEE. Cette prime est compatible avec la plupart des autres aides visant les économies d’énergie comme le crédit d’impôt, la prime rénovation énergétique et le crédit à taux 0. Qu’est-ce qui change en 2015 ?

Qu’est-ce que la prime énergie ?

La prime énergie a été mise en place en 2005, suite au Grenelle de l’environnement. Selon le principe du « pollueur payeur », l’Etat oblige les distributeurs d’énergie à financer les économies d’énergie des particuliers via le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Des sites comme Calculeo.fr ou primesernergie.fr permettent de faire la demande de prime et d’obtenir un chèque. Cette formule est à privilégier à celle des bons cadeaux.

Quels travaux sont-ils éligibles à la prime énergie ?

Un large panel de travaux liés aux économies d’énergie est pris en considération. Parmi ceux-ci, citons les travaux visant à isoler une habitation, comme l’isolation du toit et des murs ou l’installation de vitrages isolants. Mais le placement d’une chaudière à condensation ou de robinets thermostatiques peuvent également faire l’objet d’une prime ! Cependant, depuis le 1er janvier 2015, le montant de celles-ci varie fortement selon les types de travaux réalisés.

Comment obtenir une prime énergie ?

Pour obtenir une prime, il suffit d’être propriétaire ou locataire d’une résidence principale ou secondaire en France métropolitaine. La prime énergie ne fait pas l’objet d’un plafond de revenu. Attention ! Depuis janvier, la demande doit être enregistrée avant la signature du devis.

Faire appel à un professionnel RGE

A partir du 1er juillet 2015, vos travaux devront obligatoirement être réalisés par un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de L’Environnement) pour pouvoir faire l’objet de la prime énergie. Pour vous, c’est la garantie de faire appel à une entreprise compétente dans son domaine d’activité.

Source : Calculeo