Fenetres

Changer ses fenêtres : le guide complet

Changer ses fenêtres : le guide complet

 

Améliorer l’isolation du logement, rénover les menuiseries, refaire la déco ou donner un coup de neuf à votre habitat, les raisons de changer vos fenêtres ne manquent pas.

Mais dès lors, de nombreuses questions viennent à l’esprit de tout propriétaire désirant changer les fenêtres d’une maison ou d’un appartement :

  • Comment bien choisir ses fenêtres ?
  • Comment s’assurer de la qualité d’une fenêtre ?
  • Quel est le prix des travaux pour changer toutes ses fenêtres ?
  • Quelles sont les aides auxquelles je suis éligible ?

Heureusement, il existe des réponses à toutes ces questions.

Changer ses fenêtres apporte de nombreux bénéfices, mais la démarche doit être bien réfléchie en amont.

Le besoin doit être clair, et il est bon de se questionner sur le type de fenêtre recherché, le coloris, le design, l’isolation ou encore la nature des travaux à réaliser.

Se renseigner sur les différents produits, fabricants et installateurs est également primordial pour réussir ses travaux de changement de fenêtres en toute tranquillité.

 

Pourquoi changer une fenêtre (ou l’ensemble des fenêtres du logement) ?

Plusieurs raisons poussent des milliers de Français (9 millions de fenêtres sont remplacées annuellement) à changer les fenêtres de leur maison ou appartement chaque année : isolation, rénovation, design…

Améliorer l’isolation du logement

D’abord, il y a les problèmes d’isolation : quand une fenêtre n’isole plus efficacement contre le froid, la chaleur ou le bruit, il devient urgent de la changer.

De la condensation, une perte de chaleur ambiante ou de fraîcheur en été, une facture d’énergie qui grimpe… ces signes ne trompent pas sur la mauvaise isolation des fenêtres.

La condensation est en effet l’une des conséquences d’une isolation défaillante : si vous voyez de la buée régulièrement ou que l’humidité envahit votre logement, si vous notez une perte de chaleur ambiante ou de fraîcheur selon la saison, l’isolation est sans doute à revoir.

La hausse de la facture d’énergie (électricité, gaz, chauffage en général) ou une facture salée est aussi un symptôme qui ne trompe pas sur l’isolation des fenêtres…

Nous insistons aussi sur le fait que l’installation de fenêtres à l’isolation renforcée (vitrages et profilés à haute performance énergétique) a également un réel impact écologique, puisque vous réduisez les déperditions thermiques et limitez vos besoins en chauffage.

Le type de vitrage influe sur l’isolation thermique, mais attention aux idées reçues. Il y a des vitrages phoniques spéciaux pour l’isolation acoustique, le triple vitrage n’est pas toujours l’idéal par exemple parce qu’il laisse moins de lumière entrer, et le double vitrage est très intéressant pour l’isolation surtout celui avec une 1ère couche plus épaisse.

 

Les différents exemples de compositions de vitrages (source : Deceuninck)

 

L’isolation d’une fenêtre se mesure avec le coefficient Uw : c’est la résultante de la combinaison “profilé de fenêtre x vitrage”. Plus il est faible, meilleure est la performance thermique. C’est pareil pour le coefficient thermique du vitrage Ug.

L’installateur peut vous conseiller et vous proposer une étude personnalisée.

Qui dit baisse de la consommation d’énergie, dit un environnement préservé (en plus de votre porte-monnaie). L’isolation de la fenêtre est ici un point clé. Si vous souhaitez calculer les économies que vous pouvez faire en changeant de fenêtres, vous pouvez utiliser notre calculateur dédié.

 

Personnaliser le design de votre intérieur (et de votre extérieur)

Pour rendre votre habitat unique et lui donner du charme, vous pouvez personnaliser votre mobilier, la peinture intérieure et bien sûr, vos fenêtres. Il existe de nombreuses gammes de fenêtres, portes et portes-fenêtres sur mesure pour vous aider à créer un cocon à votre image.

Changer vos fenêtres peut se décider pour des choix esthétiques, mais aussi pour accroître la luminosité d’une ou de plusieurs pièces. Selon vos goûts, vous pourrez alors choisir son coloris, mais pas seulement.

 

Le coloris, 1er critère de sélection esthétique pour une fenêtre

Quelques exemples de coloris Deceuninck (Source : Deceuninck)

 

Le coloris reste le premier critère de sélection esthétique. Vous pouvez par ailleurs avoir un coloris intérieur et un coloris extérieur différent. La personnalisation est forte car c’est un élément de décoration, elle s’intègre dans le design de décoration d’intérieur et de la façade.

Selon EntrePros, en 2020 et 2021, 42% des fenêtres alu et PVC ont été choisies en couleur : surtout gris et ses nuances.

En menuiserie, notons que la bi-coloration s’intensifie, avec de la couleur à l’extérieur et du blanc à l’intérieur. Les textures fines et sablées sont également en hausse.

Des coloris naturels plus doux sont aussi de plus en plus demandés : gris clair, beige, brun ou sable. Idem pour les coloris d’aspect bois mat, bois brossé ou aspect métallique.

Les teintes masses continuent de séduire également, tout comme le plaxage. Le chêne doré reste donc incontournable.

 

  • Le profilé : aluminium, PVC, composite, bois, mixte bois/aluminium
  • La forme : œil de bœuf, rectangulaire, plein cintre…
  • Le système d’ouverture : coulissant, un ou deux vantaux, oscillo-battant, …
  • Le type de vitrage: thermique, acoustique, retardateur à l’effraction, …
  • Le châssis (fixe, oscillo-battant ou coulissant)
  • Les vantaux
  • Les finitions : poignées, paumelles, petits bois…
  • Le type de pose : en rénovation, en semi-rénovation, en neuf ou rénovation totale

 

Les 3 types principaux de pose (Source : Catalogue partenaires Deceuninck)

 

En résumé, pour chaque style de maison, différents designs existent et sont adaptés. Par exemple, pour une maison traditionnelle, une fenêtre avec des petits carreaux en similibois serait idéale, alors que pour une maison moderne, mieux vaut opter pour des grandes fenêtres modernes.

 

 

Comment bien choisir ses fenêtres ? Isolation, matériau, vitrage, etc.

 

Quel matériau de fenêtre isole le mieux ?

L’isolation d’une fenêtre dépend de son vitrage, mais aussi du matériau de son châssis.

  • Les fenêtres en PVC ou les fenêtres PVC composite isolent efficacement contre le froid, la chaleur et le bruit, tout en étant personnalisables et pratiques : peu d’entretien est nécessaire (sans oublier leur bon rapport qualité-prix).
  • Les fenêtres en bois proposent une bonne isolation thermique et acoustique, ont un charme certain, mais le bois reste un matériau coûteux, vivant et qui doit être entretenu régulièrement.
  • Les fenêtres en aluminium sont moins isolantes, ont un design qui ne convient pas à toutes les habitations et sont plutôt plus chères.

 

Le PVC, le matériau idéal pour changer ses fenêtres ?

La fenêtre PVC 100% recyclable et made in France est une solution très en vogue pour rénover son logement, et à juste titre.

Les études de l’UFME (Union des Fabricants de Menuiseries) démontrent que c’est de loin l’option préférée des Français pour améliorer leur confort thermique et phonique, personnaliser leur maison ou appartement et valoriser leur habitat tout en respectant l’environnement.

 

La preuve : 6 Français sur 10 choisissent la fenêtre en PVC pour isoler leur logement (6 millions de fenêtres en 2019 contre 3 millions en Aluminium, 850 000 en bois et 160 000 en mixte Bois-Alu).

La raison de cet engouement ? Les très bonnes performances d’isolation du PVC, sa polyvalence, sa personnalisation et le choix dans les designs et les fonctionnalités.

Par ailleurs, 82 % des fenêtres en PVC sont éligibles aux aides financières mentionnées plus bas dans cet article. 

 

La qualité du profilé et de la fenêtre, une priorité

Le pouvoir isolant de la fenêtre compte beaucoup. Son design, aussi. Son prix joue aussi, nous y viendrons plus tard.

Mais un aspect doit être central au-delà de tous les autres : la qualité.

Par qualité, nous entendons : provenance des matériaux, lieu de fabrication, fabrication suivant les normes en vigueur, efficacité d’isolation et finition.

La qualité des fenêtres est donc importante pour garantir la durabilité du produit, pour réellement améliorer l’isolation de votre logement, mais aussi car

c’est un critère majeur pour bénéficier des aides financières de l’Etat lors du changement de fenêtres.

 

Les études affirment que plus d’un Français sur deux est inquiet sur la fabrication du produit : profilé, vitrage, etc.

La provenance joue ici un grand rôle, c’est pourquoi chez Deceuninck, toutes les gammes de profilés sont certifiées par le CSTB, et sont sous Avis Techniques. De plus, les fenêtres Deceuninck fabriquées par les menuisiers référencés par le gammiste sont fabriquées en France selon les critères établis par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment.

L’efficacité de l’isolation varie en grande partie selon la marque et de la gamme de la fenêtre que vous choisissez. Bien choisir le fabricant est donc un point très important (selon votre budget et vos besoins, bien sûr).

La Fenêtre pour maison by Deceuninck, en PVC ou PVC composite, allie performance thermique, isolation phonique, design et vaste choix de coloris et finitions. Une solution adaptée et sur-mesure convient certainement à votre projet.

 

Choisir la marque de vos fenêtres implique aussi la question du SAV : une marque qui existe depuis 1937 sera sans doute encore là pour vous dans 5, 10, 15 ans, voire plus.

Cette longévité et cette durabilité permettent également une cohérence de gamme sur la durée. Des années après avoir changé vos fenêtres, vous souhaitez refaire des travaux ? Vous retrouverez les mêmes coloris et design pour s’accorder harmonieusement avec vos fenêtres.

 

Quel vitrage choisir ? Simple, double ou triple ?

Un simple vitrage est souvent peu efficace pour isoler contre le froid, la chaleur ou le bruit.

Depuis quelques années, le double vitrage est devenu la norme,pour le changement  de fenêtres.

En effet, un double ou triple vitrage limite fortement les échanges de températures entre l’intérieur et l’extérieur du logement. La technologie est efficace grâce à une couche métallique faible émissivité, une couche d’air ou de gaz argon (25 % plus isolant que l’air) entre chaque vitrage (en verre), et un espaceur en composite.

Le double ou triple vitrage est un régulateur thermique performant qui favorise aussi le rayonnement solaire, et donc la lumière en plus du reste.

Le choix du vitrage des fenêtres à installer dépend de l’environnement et du projet de rénovation de la maison ou de l’appartement, car les besoins sont différents selon la pièce par exemple : une chambre d’enfants sur rue passante, une cuisine ou une salle de musique n’ont pas les besoins d’isolation thermique et sonore très distincts. C’est l’installateur qui vous conseillera sur les différentes solutions en fonction de vos besoins.

Les installateurs de notre réseau suivent des critères qualités exigeants pour les fenêtres qu’ils posent et la qualité de la pose en elle-même, ils vous proposent un devis gratuit et personnalisé.

 

Le double vitrage et le triple vitrage ainsi que les travaux de pose qui les accompagnent ont un certain prix, mais heureusement, plusieurs aides financières existent comme le chèque énergie, la Prime Effy ou la prime Coup de pouce économie d’énergie. Elles peuvent parfois prendre intégralement en charge le coût des travaux et des nouvelles fenêtres de votre logement.

 

Quel type d’ouverture choisir pour vos fenêtres ?

Les différents types d’ouverture des fenêtres (Source : Deceuninck)

 

Plusieurs types d’ouverture existent : Fenêtre coulissante, à soufflet, oscillo-battante, à la française avec ou sans allège, avec un ou plusieurs vantaux

Il n’y a pas de meilleure solution, chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Réfléchissez bien à cela pour votre tranquillité.

Votre fabricant et/ou installateur pourra vous conseiller dans votre choix.

 

L’importance de recycler ses anciennes fenêtres PVC

Pour préserver l’environnement et réduire la pollution, il est important de veiller au recyclage des fenêtres. L’installateur joue un rôle central ici.

Si vos anciennes fenêtres sont recyclables, il est important de vous adresser à l’artisan qui va le déposer en point de collecte, afin que la fenêtre usagée soit transférée dans notre usine de recyclage Deceuninck.

À notre époque, difficile en effet de ne pas agir en accord avec les critères environnementaux comme le recyclage. Afin de garantir que vos prochaines fenêtres seront recyclées, tous nos produits sont 100% recyclables (et recyclés dans notre atelier en interne), c’est l’avantage du PVC Deceuninck.

Finies les mises en décharges intempestives des anciennes menuiseries ! Pour préserver la planète, il est important de choisir à la fois des fenêtres isolantes 100% recyclables et un installateur qui récupère vos anciens châssis pour les recycler.

Les profilés PVC et composites ThermoFibra innovants signés Deceuninck sont conçus pour vous permettre de réaliser des économies sur vos factures d’énergie.

 

Faut-il en profiter pour changer ses volets en même temps ?

Coffre volet roulant Storbox 2.0 (Source : Deceuninck)

 

Les volets roulants sont un plus non négligeable : c’est une barrière thermique supplémentaire, ils permettent d’isoler fortement contre la chaleur, le froid et le bruit.

Il est en effet avéré que les fenêtres gagnent en performance thermique et phonique grâce à des volets roulants adaptés, et il est beaucoup plus pratique d’intégrer le volet roulant à la fenêtre dès la fabrication.

Mais ce n’est pas tout : pour des questions de design et d’esthétique, les volets sont aussi importants. Ils sont très personnalisables pour s’accorder avec vos fenêtres, votre façade et vos choix de décoration.

Cela facilite également l’installation car l’ensemble fenêtre et coffre de volet roulant constitue un seul et même ensemble et se pose en une fois : c’est le Bloc baie, plus simple et rapide à poser pour l’installateur.

 

Bloc baie : ensemble fenêtre Zendow + coffre volet roulant Storbox 2.0 (Source : Deceuninck)

 

Nous vous conseillons donc de choisir les volets en même temps, pour toutes ces raisons.

Pour choisir vos volets, l’idéal est de demander conseil à votre fabricant ou installateur. Le coloris et le design doivent s’accorder avec ceux de votre habitation.

C’est également une bonne solution en matière de prix, d’isolation et d’efficacité de l’ensemble fenêtre-volet.

 

Changer ses fenêtres : attention à bien choisir son artisan et comparer les devis

Les règles à connaître pour réussir son changement de fenêtres sont assez simples. La première est de bien choisir son artisan. Pour bénéficier des aides gouvernementales en lien avec la rénovation énergétique, privilégiez un professionnel RGE.

 

Quelques règles, donc :

  • Travaillez avec quelqu’un qui vous inspire confiance
  • Renseignez-vous sur le type de structure en faisant des vérifications d’usage lors de la demande de devis
  • Comparez plusieurs devis (3 minimum) pour mieux connaître le marché
  • Récupérez la copie de l’assurance décennale de l’installateur, afin de vous couvrir en toutes circonstances sur la durée

 

Quelles certifications privilégier pour vos nouvelles fenêtres ?

Vérifier la provenance du profilé, les matériaux de la fenêtre et son coefficient d’isolation thermique sont des points importants pour choisir votre nouvelle fenêtre.

Or, certains labels et plusieurs certifications peuvent vous aider à y voir plus clair et à trouver la fenêtre au meilleur rapport qualité-prix.

  • Le marquage CE est le seul obligatoire sur le territoire européen et n’est pas un gage de qualité, il indique juste le respect des normes européennes
  • La norme NF n’est pas obligatoire mais garantit la conformité du produit à des critères de qualité élaborés par les fabricants et les consommateurs
  • Le label CSTBat (Centre scientifique et technique du bâtiment) offre une garantie de 10 ans sur les différents éléments de la fenêtre
  • La certification CEKAL pour les vitrages isolants, feuilletés, trempés ou doubles assure un niveau de performance acoustique et thermique élevé
  • Le label Acotherm garantit également les performances acoustiques et thermiques de la fenêtre

 

 

Quel est le prix des travaux pour un changement de fenêtre ?

 

Tarifs : le prix des fenêtres et le prix de pose

En raison de l’inflation du prix des matières premières, du risque de pénurie et des variations, les prix sont ici donnés à titre indicatif.

Le prix d’une fenêtre est différent en fonction du matériau, de la provenance, de la marque, de la qualité, de la gamme, du vitrage, de l’équipement, de la quincaillerie et d’autres facteurs comme le coloris ou le design.

Selon une étude détaillée du marché de la fenêtre en France en 2019 et 2020 par P&P pour l’UFME, le SNFA et l’UMB-FFB, le Prix Moyen de Vente net remisé d’un châssis en fourniture seule en 2019, en euros hors taxe TTC, était de :

  • 883 € pour une fenêtre en acier
  • 729 € pour une fenêtre en bois-alu
  • 670 € pour une fenêtre en aluminium
  • 633 € pour une fenêtre en bois
  • 317 € pour une fenêtre en PVC

 

Les fenêtres en PVC sont souvent jugées comme les plus intéressantes et rentables, par leur prix abordable et leur fort rendement. Le PVC a donc bien des atouts !

Le prix de pose est plus difficile à évaluer, car il varie fortement, d’où l’importance de bien lire les devis, de les comparer, de regarder ce que propose l’installateur en termes de pose (en neuf ou en rénovation).

Attention, en rénovation, certaines contraintes peuvent s’appliquer en lien avec les règles et les lois. Votre commune peut par exemple interdire certains types de fenêtres.

Notre gamme Authentica dédiée à certaines architectures anciennes ou particulières revêt un châssis particulier, pour donner un cachet unique à votre logement.

 

Une fenêtre Zendow Autentica

 

Les aides du gouvernement peuvent vous aider à financer l’achat à l’installation de vos nouvelles fenêtres, parfois jusqu’à l’intégralité des travaux.

Spécialistes des fenêtres en PVC depuis près d’un siècle, chez Deceuninck nous avons à cœur de vous aider à mieux isoler votre maison ou appartement.

 

Quelles aides financières pour changer vos fenêtres à moins coût ?

De nombreuses aides existent pour vous aider à financer le changement de vos fenêtres : subventions, prêts, crédits d’impôt…

Pour en bénéficier, vous devez choisir un professionnel RGE pour les travaux, les produits doivent offrir une performance thermique de haut niveau et être certifiés.

Ce n’est cependant pas compliqué d’être éligible aux aides gouvernementales pour remplacer les fenêtres de votre maison ou appartement.

Depuis janvier 2022, vous pouvez retrouver toutes les informations et conditions concernant les aides disponibles pour changer vos fenêtres sur france-renov.gouv.fr.

 

L’ANAH

L’écosubvention de l’Anah finance entre 35 % et 50 % du montant des travaux réalisés par un professionnel (10 000 € HT). Cette aide pour changer ses fenêtres est réservée aux ménages aux ressources modestes.

 

Le chèque énergie

Basé sur des critères de revenus, le chèque énergie est une autre aide qui prend en charge de 48 à 277 € sur vos fenêtres.

 

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une autre aide de l’ANAH qui peut couvrir jusqu’à 90 % du prix des travaux, dans la limite de 20 000 € par logement sur 5 ans. Vous y êtes éligible.

 

L’Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt pour financer (notamment) vos travaux de changement fenêtre à hauteur de 7 000 à 30 000 €.

 

La TVA à 5,5 %

Pour bénéficier des taux de TVA avantageux sur vos fenêtres (5,5 % contre 20% normalement), c’est un professionnel RGE qui doit s’occuper du changement de vos fenêtres dans le cadre d’une amélioration énergétique.

 

La prime Coup de pouce économie d’énergie

Les fournisseurs d’énergie peuvent vous aider à financer vos fenêtres et vos travaux grâce à la prime Coup de pouce isolation.

 

Les CEE

La prime CEE (Certificat d’Économie d’Énergie), prend en charge de 39 € à 79 € par fenêtre, selon votre fournisseur d’énergie.

 

Le programme Habiter Mieux

Encore une autre aide de l’Anah, le programme Habiter Mieux sérénité est d’un montant variable et proportionnel au montant des travaux. Tous les travaux générant un gain énergétique d’au moins 35 % peuvent y être éligibles.

 

L’exonération de taxe foncière

Pour les logements datant d’avant 1989 changer ses fenêtres peut donner droit à une exonération temporaire de taxe foncière de 3 ans, mais sous certaines conditions uniquement.

 

Les aides locales

En plus de ces aides, il est possible que votre région, département ou ville propose d’autres aides locales pour vous aider à financer l’isolation de vos fenêtres. Nous vous invitons à vous en rapprocher.

 

Changer vos fenêtres est un investissement sur l’avenir. Vous améliorez l’isolation du logement, réduisez votre facture d’énergie, personnalisez votre habitat, harmonisez votre décoration… et surtout, vous pouvez financer les travaux via des aides financières précieuses.

Comparer les fenêtres