En continuant à surfer sur le site Deceuninck, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies: Je suis d'accord
+

KEISSE ET VIVIANI GAGNENT LES SIX JOURS DE GAND

Retour au sommaire

La puissante performance de l'équipe Deceuninck - Quick-Step lors de la dernière épreuve de la dernière journée les a propulsés à la première place.

Une course Madison pour tous les âges, sans temps mort et avec plus d'actions et de rebondissements qu'un film de super-héros hollywoodien, a couronné Iljo Keisse et Elia Viviani - qui ont porté cette semaine le maillot de l'équipe Deceuninck - Quick-Step - comme vainqueurs des 78e Six Jours de Gand, une édition au fil des minutes, avec trois couples qui se sont disputés le titre jusqu'au dernier tour.

Bien qu'ils aient glissé à la deuxième place du classement général lors de l'avant-dernière soirée, Iljo et Elia n'ont pas été découragés par ce coup, ce qui les a encore plus motivés au cours des six jours où ils ont fait leur apparition dans le légendaire vélodrome Kuipke. Une victoire spectaculaire dans la course éliminatoire par équipe apportée par Viviani a donné un énorme regain de confiance au duo, qui a devancé ses rivaux au classement général.

A trois tours de l'arrivée, les leaders ont encore changé, mais Keisse avait quelque chose à dire à ce sujet et a remporté une victoire éclatante dans le sprint final, qui leur a assuré un avantage de six points sur le final du Madison. Là, les équipes rivales ont essayé de mettre Deceuninck - Quick-Step sous pression, tirant attaque après attaque, mais leurs actions n'ont servi à rien, car Iljo et Elia ont tous deux couvert ces mouvements et maintenu les choses en place jusqu'à mi-course lorsque Robbe Ghys et Kenny De Ketele se sont enfin libérés et se sont retrouvés à un tour.

Quelques minutes plus tard, notre équipe a réagi en proposant une nouvelle offensive à ses adversaires les plus proches, qui ont de nouveau pris les commandes de la compétition et semblaient même sur le point de remporter le titre. Un bref armistice a suivi peu de temps après, avant que Keisse ne s'élance comme une fusée et ne gagne un tour qui remet l'équipe Deceuninck - Quick-Step à la tête du classement.

Le favori à domicile et Viviani ont pris autant de points que possible lors des sprints intermédiaires, afin d'étendre leur marge, et ont traqué une nouvelle série d'attaques, portant ainsi un coup psychologique important aux autres équipes, qui ont été dans l'impossibilité de transformer la situation en leur faveur. Finalement, la course s'est terminée avec Iljo et Elia qui ont célébré un triomphe mémorable, le 76e de la saison de notre équipe, devant les centaines de fans qui ont démontré leur passion et leur soutien inébranlables tout au long de la semaine.
 
Gand est la plus belle course de six jours au monde !
 
"Demandez à chaque coureur et vous obtiendrez la même réponse, ils aiment tous le public et l'ambiance incroyable", a déclaré Iljo après sa septième victoire en 15 participations. "Cela fait trois ans que je n'ai pas gagné et j'étais super motivé pour faire le travail avec l'incroyable coureur qu'est Elia. Nous avons tout donné jour après jour et nous sommes très heureux et fiers d'être récompensés par le trophée, les applaudissements et les encouragements des fans."

Pour Elia Viviani, la victoire de dimanche a couronné une année remarquable au cours de laquelle il a remporté pas moins de 18 courses sur route (dont sept étapes du Grand Tour et le titre national) et le Championnat d'Europe de poursuite par équipe.

"Je suis tombé amoureux de cette superbe course et de l'ambiance fantastique depuis ma première participation, il y a quelques années. Cette victoire, que je suis heureux d'avoir pu remporter avec une légende de la course de six jours comme Iljo, vient après une saison incroyable pour moi et c'est quelque chose dont je me souviendrai toujours", a déclaré le premier Italien en 18 ans à gagner les Six Jours de Gand.