En continuant à surfer sur le site Deceuninck, vous acceptez les conditions d’utilisation de ces cookies: Je suis d'accord
+

Deceuninck fournit un bel exemple de circularité en recyclant des portes et fenêtres en PVC.

Retour au sommaire

Nos précieuses matières premières deviennent de plus en plus rares et doivent donc être utilisées plus efficacement. Réintégrer les matériaux utilisés comme ingrédient principal dans la chaîne de production contribue à une gestion plus économique et optimale des matières premières que la nature nous a données. La nouvelle usine de recyclage Deceuninck à Dixmude est un exemple classique d'une telle économie circulaire.

Deceuninck, dont le siège est situé à Gits en Flandre occidentale, produit des profilés en PVC pour portes et fenêtres depuis plus de 75 ans. Cependant, le PVC n’a pas la meilleure réputation en 2019: tout le monde veut le moins de « plastique » possible dans sa vie. Pourtant, nous y sommes confrontés tous les jours: à la maison, au travail, à l’école, ce qui est compréhensible car le plastique, dans toutes ses variantes, est un matériau très reconnaissant. Ceci s'applique également aux produits Deceuninck. Une fenêtre en PVC qui est placée aujourd'hui devrait pouvoir être utilisée pendant plus de 50 ans sans phénomènes de vieillissement sérieux et avec un minimum d'entretien. En matière d'isolation, le PVC est également nettement meilleur que la fenêtre alternative en aluminium: grâce à sa conductivité thermique plus faible, une fenêtre en PVC permet d'obtenir une efficacité d'isolation thermique jusqu'à trois fois supérieure. Enfin, une évolution du design a permis de créer un design magnifique et intemporel pour tous les goûts.

recycling-pvc-ramen.png
 
Le message le plus important, cependant, est que le PVC est en principe réutilisable à l'infini. C’est pourquoi la nouvelle unité de recyclage de Deceuninck joue un rôle crucial. Environ 45 000 tonnes de PVC seront recyclées sur le site chaque année, ce qui équivaut à deux millions de vieilles fenêtres protégées contre la mise en décharge ou l'incinération. L'unité sera en mesure de traiter jusqu'à quatre fois plus de déchets que jusqu'à présent. Cet investissement fait de Deceuninck Recycling le plus grand recycleur de PVC dur au Benelux.

"Il est impératif de réduire au maximum notre empreinte écologique." Francis Van Eeckhout, PDG de Deceuninck, explique: "Construire une maison durable fait partie de notre promesse envers nos clients. Pour nous, cela signifie que nous devons produire des produits durables et veiller à ce que l'ensemble du processus se déroule de manière durable et efficace. Nous nous concentrons sur la circularité. Cela commence par la collecte des déchets post-consommation et post-industriel. Ensuite, dans le processus de recyclage, les impuretés sont d'abord éliminées et le PVC est séparé des autres matériaux tels que le caoutchouc, le verre, les métaux, les silicones et autres plastiques. Après cela, nous trions par couleur et les restes de PVC sont transformés en un granulat blanc ou coloré qui servira de nouvelle matière première de qualité pouvant être utilisée pour la production de nouveaux profilés et produits de construction. En fermant complètement la chaîne de cette manière, nous réduisons considérablement notre impact écologique. En effet, pour chaque kilo de matériau recyclé, environ deux kilos de CO2 sont économisés. De plus, nous utilisons jusqu'à 90% moins d'énergie dans ce processus dans la production de PVC « vierge ». "

La technologie la plus récente est utilisée pour traiter ensemble les déchets PVC de toutes les couleurs et compositions possibles, y compris les profilés contenant de la fibre de verre. En conséquence, la nouvelle unité peut se présenter fièrement comme un exemple classique d'économie circulaire. De plus, Deceuninck devient moins dépendant des fournisseurs externes de matières premières et de la fluctuation de ses prix.

Cependant, cette nouvelle usine de recyclage n’implique pas que l’entreprise est une novice dans le domaine de la durabilité : en 1999 déjà, il y a exactement vingt ans, elle était l’une des premières entreprises de la région à signer la « Charte Entrepreneuriat Durable » de la Flandre Occidentale, un outil permettant à concrétiser l’entrepreneuriat durable et travailler à l'amélioration continue des performances dans les domaines environnemental, social et économique. Le recyclage est définitivement ancré dans l'ADN de l'entreprise: déjà dans les années 1980, Deceuninck et des partenaires externes avaient commencé à collecter les déchets de chute dans les ateliers de fabrication de fenêtres. De plus, Deceuninck a été l’un des premiers à recevoir le certificat EuCertPlast, une reconnaissance des entreprises qui recyclent le PVC post-consommation. Récemment, le label VinylPlus a été ajouté. Ce label est attribué aux entreprises qui proposent des produits durables, fabriqués dans le cadre de processus durables.

Aujourd'hui, déjà 15% des profilés de portes et de fenêtres Deceuninck contiennent du PVC recyclé, mais Deceuninck a l'ambition explicite de doubler au moins ce pourcentage. Ou comment l'écologie et l'économie ne doivent pas être interprétées comme une menace l’une pour l’autre.

windows-deceuninck.png