Deceuninck rachète la ligne de recyclage de PVC de Verpola nv et devient ainsi le numéro 1 du recyclage de PVC rigide au Benelux

Deceuninck rachète la ligne de recyclage de PVC de l’entreprise belge Verpola nv, basée à Bruges. Cette acquisition s’ajoute à la capacité de recyclage actuelle du site d’extrusion de PVC de Deceuninck situé à Gits (B) et permet à Deceuninck de porter sa capacité de recyclage annuelle à 20.000 tonnes. Toute la ligne sera intégrée dans l’infrastructure de l’unité de production de matière première actuelle à Dixmude (B). Le montant total de l’opération est de 3 millions d’euros, et devrait permettre, à terme, l’embauche de 13 collaborateurs. Le recyclage des déchets postindustriels provenant du réseau de fabricants de fenêtres de Deceuninck devrait être opérationnel à partir du 2e trimestre de l’année 2012. Le recyclage des fenêtres en PVC arrivées en fin de vie et issues du réseau d’installateurs de fenêtres et portes de Deceuninck débutera, lui, d’ici la fin de cette même année.

Tom Debusschere, CEO:

« Deceuninck croit dans sa mission ‘Building a sustainable home”: nous créons des produits de construction durables présentant un pouvoir d’isolation supérieur et un cycle de vie de plus de 50 ans, et ce, avec une consommation de matériaux aussi réduits que possible.
À la ‘fin de leur vie’, nos produits sont recyclés en une nouvelle matière première.
Cet investissement stratégique illustre très concrètement notre vision : nous proposons à nos fabricants et installateurs de fenêtres une solution ‘tout en un’: les fenêtres des années 70 et 80 arrivées en fin de vie sont renvoyées vers notre usine de recyclage de Dixmude, et plus précisément notre unité de production de matières premières. Après tout, qui dit ‘recycler’ dit ‘produire une nouvelle matière première’.
Cet investissement garantit par ailleurs un circuit fermé pour tous les produits que nous commercialisons, qu’il s’agisse de PVC, du matériau bois composite Twinson ou du nouveau PVC renforcé à l’aide de fibre de verre. »

Pour plus d’informations sur la vision de Deceuninck, vous pouvez consulter : http://www.deceuninck.com/en/about-us.aspx

Bernard Vanderper, Directeur Europe du Nord Ouest :

« Grâce à nos solutions de construction, nos clients agissent de manière durable sur deux plans : primo, nous proposons des produits durables plus efficaces en termes d’énergie et, secundo, lorsque leur durée de vie est écoulée, nous mettons en œuvre Renocycler®.
L’énergie la plus écologique est celle que nous ne consommons pas. Notre dernière génération de fenêtres offre un excellent rapport qualité-prix car elle améliore l’isolation et aide ainsi les familles à réduire sensiblement leur facture de chauffage durant plus de 50 ans.
Le matériau le plus écologique est celui que nous ne consommons pas. Le design de nos dernières fenêtres permet d'obtenir des performances énergétiques supérieures pour un poids encore plus faible. Nous satisfaisons à présent les exigences de la maison passive en termes d’isolation car nous consommons jusqu’à 40 % de matériaux en moins. Cette économie aide les utilisateurs de nos produits à préserver les ressources naturelles.
Outre cette consommation réduite de matières premières, Deceuninck améliore actuellement la faculté de recyclage de ses produits en accroissant le remplacement de matériaux vierges par des matériaux recyclés.
Pour mettre en œuvre ce concept sur le marché, Deceuninck lance une marque déposée : « Renocycler® », contraction des termes Rénover et Recycler. »

Verpola

Verpola nv, société basée à Bruges, en Belgique, est largement réputée pour le recyclage des déchets de conditionnement EPS (polystyrène expansé), une activité inaugurée il y a 20 ans en collaboration avec Philips, à Bruges. Verpola transforme les billes d’EPS recyclées en un système d’isolation des sols baptisé ‘Betopor’.
En 2004, Verpola a commencé à recycler des déchets en PVC rigide comme des chutes de fabrication et d’installation postindustrielles ou encore des produits PVC en fin de vie tels que des fenêtres, des revêtements et des volets roulants...
L’entreprise a décidé de vendre sa ligne de recyclage de PVC à son partenaire de recyclage, Deceuninck, pour pouvoir se concentrer sur les développements ultérieurs destinés à Betopor.

Le recyclage du PVC chez Deceuninck:

En 2012, Deceuninck fêtera son 75e anniversaire. Le recyclage des matières premières fait partie intégrante de la philosophie de la société, depuis sa fondation.
En 1970 déjà, Deceuninck a installé des broyeurs de recyclage mécaniques sur son site d’extrusion de Gits (B). En 2000, Deceuninck a été un des précurseurs de l’EPPA, l’association européenne des producteurs de systèmes de fenêtres et des produits de bâtiments en PVC. EPPA a créé un réseau européen pour fenêtres et produits de bâtiment en PVC en fin de vie. L’industrie européenne du PVC a développé un engagement volontaire qui avait pour objectif le recyclage de 200.000 tonnes de produits en PVC en fin de vie d’ici 2010. Au final, ce sont 260.000 tonnes qui ont été recyclées annuellement, soit plus que le chiffre visé. Un nouvel engagement baptisé ‘Vinylplus’ a été lancé entre-temps, avec pour objectif le recyclage de 800.000 tonnes de PVC d’ici 2020.
Pour transformer les matières premières recyclées, Deceuninck a développé une technologie spécifique utilisée depuis 2003 pour produire les profils destinés à la fabrication de murs acoustiques Cyclefoam®.

Pour plus d’informations sur le système de recyclage de Deceuninck, contactez l’équipe ‘recyclage’ de l’entreprise à l’adresse recycling@deceuninck.com.


Téléchargez le communiqué de presse